P1280277Le projet de Renforcement de la gouvernance des matières premières en Afrique Centrale (REMAP-CEMAC) a participé à l’atelier régional de concertation pour un dialogue sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) dans les industries minières, du 26 au 28 octobre 2016 à Yaoundé, organisée par l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD) conjointement avec le Ministère des mines de l’industrie et du développement Technologique (MINMIDT) du Cameroun.

La concertation multi acteurs, défi pour les bonnes pratiques RSE

Comme l’a rappelé M. Jean-Pierre NDOUTOUM, Directeur de l’IFDD dans son propos introductif,  la rencontre de Yaoundé est motivée par les enjeux majeurs dans le secteur minier, au rang desquels s’inscrivent l’incohérence entre les différents codes (miniers, forestiers, fonciers, environnementaux....) et les principes de la RSE, l’existence de contrats miniers non équitablement négociés. La nécessité d’un dialogue inclusif entre les acteurs de l’administration publique, du secteur privé, de la société civile, des milieux universitaires et des organisations de coopération, est un atout pour relever ces défis.

Au cours des trois journées, des thématiques sur les instruments juridiques et règlementaires, la stratégie économique de la francophonie dans le secteur minier, les codes et contrats miniers, les filières de prestation de services aux industries minières et partenariats ont fait l’objet de présentations et de travaux en groupe, afin que la RSE contribue effectivement à l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines des sites d’exploitation.

L’engagement communautaire de la CEMAC dans la RSE

Dans sa contribution aux échanges, le projet REMAP a abordé  la démarche communautaire de la CEMAC en matière de RSE dans les industries extractives. Cette approche tient compte selon M. Uwe Michaël Neumann, Conseiller Technique Principal du projet, des axes du partenariat avec la commission CEMAC qui mettent en priorité l’harmonisation des politiques communautaires. A ce titre, un code minier régional basé sur la RSE et en conformité avec la Vision minière africaine est en cours d’élaboration. Dans la même logique, le projet REMAP  a élaboré un standard RSE pour les entreprises extractives et publié un magazine spécial  sur la RSE comme opportunité pour les industries extractives, qui a été mis à la disposition des participants.

Au terme de l’atelier régional, qui rappelons-le, répond à la volonté des Etats membres de la francophonie de promouvoir les meilleures pratiques RSE du secteur extractif, plusieurs recommandations ont été faites. Elles se résument à la création des plateformes de concertation et d’échanges entre les acteurs, parties prenantes de la RSE, l’institutionnalisation du renforcement des capacités, formation et partage d’information sur le concept de la RSE, ainsi que l’harmonisation des politiques de promotion de la RSE par les Etats de l’Afrique francophone.

Nos partenaires

CEMAC Logo  
   
Banque Mondiale Logo  
   
GIZ Logo  
   
ITIE Logo  
   

 

 

Nous Contacter

Coopération allemande au développement.

Projet de Renforcement de la Gouvernance des Matières Premières en Afrique Centrale (REMAP).

Rue 1.820, Quartier Bastos

B.P. 7814 - Yaoundé, Cameroun

Email : remap@giz.de

Tel : +237 222 20 75 39

Connect with us

We're on Social Networks. Follow us & get in touch.