Les Etats membres de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), notamment le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République Centrafricaine, et le Tchad comptent parmi les pays africains les plus riches en ressources naturelles.

Comme de nombreux autres pays d'Afrique, ils s’appuient fortement sur l'exploitation des matières premières pour soutenir leur croissance économique.

Cependant, pour des raisons diverses, l'exploitation industrielle, basée sur des investissements directs étrangers (IDE) ne génère pas un développement conséquent et durable. En outre, la mauvaise gouvernance de ces richesses du sous-sol est souvent à l’origine de conflits internes ou transfrontaliers.

Afin de sécuriser les revenus issus de la transformation locale des matières premières et d’assurer une plus grande maîtrise de la chaine des valeurs du secteur énergétique, minier et métallurgique, la CEMAC a inscrit la gouvernance et l’environnement des affaires comme deuxième axe majeur d’intervention dans le cadre de son Programme Economique Régional (PER) 2010-2025.

Le Projet REMAP s’inscrit dans la logique du PER de la CEMAC, et appuie la Commission de la CEMAC, pour ses initiatives liées au secteur de la gouvernance des industries extractives.

Nos partenaires

CEMAC Logo  
   
Banque Mondiale Logo  
   
GIZ Logo  
   
ITIE Logo  
   

 

 

Nous Contacter

Coopération allemande au développement.

Projet de Renforcement de la Gouvernance des Matières Premières en Afrique Centrale (REMAP).

Rue 1.820, Quartier Bastos

B.P. 7814 - Yaoundé, Cameroun

Email : remap@giz.de

Tel : +237 222 20 75 39

Connect with us

We're on Social Networks. Follow us & get in touch.